Rechercher
  • Services Publics

Haro sur la dépense publique !

Par Jacques Fournier



La formulation n’est pas toujours aussi brutale mais elle sous-tend, sous des registres divers, le discours du pouvoir politique et des médias. La palme du simplisme revient sans doute à Mme Agnès Verdier-Molinié, « le diablotin qui sort de la boîte médiatique, dès que le mot “dépense publique” apparaît à l’écran », selon le journaliste Etienne Girard1. Son officine, la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques (Ifrap), ne distille qu’une pensée assez fruste. Mais bien d’autres think tanks libéraux s’emploient à formuler la même analyse en termes plus mesurés. Ainsi de l’Institut Montaigne ou du site internet Fipeco (pour « Finances Publiques et Economie »). Dirigé par l’ancien membre de la Cour des comptes François Ecalle, ce dernier enfonce le clou avec un éventail érudit de notes techniques. Sans parler de la Cour des comptes elle-même qui, sous la houlette de l’ancien socialiste Didier Migaud, donne périodiquement à cette vision la caution d’une haute institution.


lire la suite sur le site de publication originel

0 vue

Association Services publics loi 1901

Réseaux Sociaux

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon